Le voyage et les ouvertures en cette periode de covid

a newsletter de terre cambodge

L’agro-voyage, le voyage post COVID de demain

Enfin! Les premières pluies de mousson sont arrivées, timidement, en trainant les tongues et déjà les croassements de nos copains les grenouilles ont retenti à travers les rizières asséchées; puis depuis 1 semaine, plus fréquemment, sans faiblesse , et cette fois sous les gloussements de joie de nos équipes Cambodgiennes (Terre Cambodge, le Frangipani SPA de ma femme et les filles de la maison), nous accueillons la pluie, source de vie et bienfaitrice pour notre nouveau jardin potager.
Cela faisait plus de 5 ans que nous n’avions plus eu de début de mousson en fin mai début juin. Le retour a la normale? tiens, tiens, une conséquence encore insoupçonnée de ce virus terroriste?
C est vrai que les journées de travail dans notre 3000 m2 de jardin potager sous 38C furent éprouvantes ces 3 derniers mois. Les filles du Frangipani SPA avaient plutôt l’habitude de pouponner les clients en commençant par un délicieux thé fait maison et  l’équipe de l’agence Terre Cambodge, de se réjouir à l avance de la pause espresso de 10h au bureau climatise. Aujourd’hui, nous travaillons tous la terre pour apprendre et nous nous nourrir. Cette période covidienne nous impose a repenser nos valeurs et nos besoins vitaux, question de survie sous ces latitudes, mais c’ est aussi une chance unique dans l’histoire de s’assoir, ralentir, respirer et rêver. Basique, simple comme dirait l’autre.
Et le voyage? Essayons d’y rêver aussi, de l’imaginer toujours plus solidaires et qualitatifs. De mon côté, j’y travaille et vous promets des changements pour 2021!

A bientôt,
Laurent

Des nouvelles de l’équipe en ces temps de crise COVID

Comme pour l’ensemble du monde du voyage, notre agence est touchée de plein fouet par la crise du Covid-19. Toutes les équipes, de Terre Cambodge au Frangipani Spa se retrouvent au chômage partiel, enfin, plus ou moins, car à defaut d’aide du gouvernement, c’est le patron qui doit assurer les salaires. Un désastre financier pour Laurent et sa femme comme vous pouvez le deviner, mais une aventure humaine extraordinaire

De notre point de vue, cette situation n’est pas une fin en soi et nous pensons qu’il faut mettre à profit le temps qui nous est accordé en ce moment pour rebondir par la suite et pourquoi pas changer ?

Pour cette raison, et parce que ce type de crise risque de devenir de plus en plus fréquent, Laurent et les équipes de Terre Cambodge et du Frangipani Spa ont décidé de monter un projet pour offrir aux employés une autre source de revenus et une source d’alimentation.

Laurent a donc gracieusement prêté un terrain adjacent à chez lui pour en faire une ferme de permaculture. Les filles du Frangipani ont remis le terrain en bon état en le défrichant, puis ont commencé à planter du maïs, des haricots, bientôt du liseron d’eau et du gingembre, etc…

Du côté de Terre Cambodge, l’équipe s’est attaquée au défrichage d’une autre partie du terrain pour y créer de nouvelles parcelles et augmenter la surface de production.

Les légumes ainsi produits sont aujourd’hui consommés par notre petite communauté et si surplus vendus sur les marchés locaux.

Derrière ce projet, dont le but est de permettre aux familles qui dépendent entièrement du tourisme de survivre à cette crise, nous offrons aussi un savoir faire utile: le travail de la terre, activité utile et souvent oubliée, et qui sera toujours essentielle quelque soit les aléas économiques ou sanitaires.

Notre article dans le Yakafokon
Le Yakafokon, c’est le magazine bi annuel au ton decalé de nos partenaires Togezer.
Le thème de cette dernière édition est le monde (du voyage) de demain et les différentes manières dont il faudra se réinventer. À cette occasion, Emma de Togezer a interrogé Laurent sur sa vision du voyage et sur le futur de ce dernier.Retrouvez l’interview complète de Laurent ici : http://yakafokon.togezer.travel/le-voyage-ou-lart-de-partager-la-vie-locale/

Écrits avant la crise que nous connaissons mais pour la plupart plus que jamais d’actualité, ce magazine et les précédentes éditions, se lisent sans fin.
Pour lire le magazine en entier c’est par ici : http://yakafokon.togezer.travel/

Abonnez-vous à notre Newsletter

Retrouvez-nous !

Go To Top